Info-Mobility
Sommaire :  Introduction
Les évolutions des comportements nécessitent de nouveaux besoins d’analyse
1995 - 2005 Une progression constante de la téléphonie mobile
De la Méthode des Flux à Info-Mobility
La Méthode Info-Mobility
Info-Mobility résultats produits
Autres usages
Génèse du dispositif Info-Mobility
Téléchargement
1995 - 2005 Une progression constante de la téléphonie mobile

Evolution du parc de téléphones mobiles.

Lancé il y a 13 ans, le téléphone mobile numérique fait aujourd’hui partie du quotidien de plus de 46 millions de Français. L’ampleur des évolutions technologiques, la vitesse de diffusion et l’appropriation de ce nouveau moyen de communication par 80,6 % des Français, toutes catégories et générations confondues, est un phénomène sans précédent dans l’histoire économique française.

La téléphonie mobile est devenue un secteur économique à part entière. Le nombre d’abonnés a été multiplié par 25 entre 1995 et 2005.
Tout le monde, ou presque, exception faite de quelques irréductibles, est utilisateur d’un téléphone mobile.
Et nous sommes tous, à un moment ou un autre des touristes utilisateurs de leur mobile.

  Selon l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes), la France compte 48,5 millions d’abonnés mobiles soit 80,6 % de taux de pénétration au 31 mars 2006.

Evolution de la couverture du réseau de téléphonie mobile et infrastructure intelligente.

Aujourd’hui les opérateurs de téléphonie mobile couvrent pratiquement la totalité du territoire européen . Il demeure encore en 2005 quelques « zones blanches », principalement en milieu rural.
Pour compléter cette couverture à hauteur de 99% de la population d’ici 2007, des solutions de raccordement sont en cours de déploiement.
La très grande majorité des zones touristiques est actuellement couverte par les réseaux de téléphonie mobile et le sera donc à 99% en 2007.

Cette couverture est permise grâce à une infrastructure « invisible », en dehors des antennes relais.
Cette infrastructure s’appuie sur un mode de fonctionnement « intelligent » qui permet au réseau de savoir à tout instant où se trouvent les usagers, et donc les touristes pour leur permettre de recevoir et d’émettre les communications.
Il est donc possible de quantifier sur une zone géographique donnée le nombre de téléphones mobiles connectés au réseau lorsqu’ils sont allumés. Qu’ils soient en mode veille ou en mode communication.
Cette « intelligence » du réseau repose sur des bases de données maintenues en temps réel par les ordinateurs qui le gèrent.


Evolution du nombre d’usagers de téléphones mobiles de 1995 à 2005.
Sources AFOM (Association Française des Opérateurs Mobiles) et ARCEP Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes.

Couverture GSM
Territoire couvert en 2003
 

© Bureau d’Etudes F. Marchand 2006-2015